Boscomare - Pietrabruna

Temps du trajet: 1 heure et 15′

Difficulté: T/E

Dénivelé: 100 métres

À Boscomare du petit parking près de l’abribus, dans Via Provinciale, on y prendre la route provinciale sur la droite pendant environ 200 mètres jusqu’à l’entrée du grand parking du village, lieu des festivals et autrefois des compétitions sportives de « balle élastique » (« pallapugno » ou « balùn »). Ici commence une route escarpée qui descend vers le cimetière et le site de la vieille église de Saint-Syrus (XV-XVI siècles), l’ancienne paroisse du village, et qui serpente entre les bandes d’oliviers et de végétation méditerranéenne, avec le thym, le ciste, le mastic et une forêt de chênes.

Après environ une dizaine de mètres, tourner à gauche faisant un virage qui nous amène une fois de plus sur un sentier cimenté, qui continue jusqu’à une maison privée couleur rose saumon. Ici tourner à gauche et passer par une forêt des chênes qui, très souvent, laissant espace a la croissance des ronces et d’arbustes lianosi comme lierres ou asperges sauvages.

Lois pour en savoir plus

Après environ 300 mètres, le sentier traverse un ruisseau et la végétation cède la place à des espèces typiques des milieux humides, comme le lierre; passé le ruisseau, continuer à gauche avec vue panoramique sur le village perché de Pietrabruna et ses nombreuses serres et champs plantés avec anémones et boutons d’or. Rester toujours à gauche jusqu’à arriver sur un sentier plus large que, après environ 200 mètres, se rétrécit à travers une forêt de chênes.

De là, on commence à descendre vers un beau pont médiéval (siècles XIII-XIV), l’une des nombreuses apparitions inattendues du style roman tardif qui peuplent la vallée moyenne du San Lorenzo, et on traverse le fleuve Tana. D’ici, on monte un sentier raide et étroit qui court le long la rivière vers la ville de Pietrabruna (prudence durant les périodes pluvieuses, car il peut être très glissante), où il est commun d’observer des flaques d’eau avec têtards, des lierres et muscs.

Après environ 20 minutes, on arrive sur un sentier plus large avec vue sur les serres des anémones, garder à gauche et continuer sur une montée raide pendant environ 15 minutes que, en traversant la la route provinciale, mène directement dans le village.

Continuer toujours sur Via Martiri et, à travers les ruelles denses du centre, arriver en premier dans Via Duomo, où est l’imposante église paroissiale néoclassique de Saints Matthieu-L‘évangéliste-et-Grégoire-le Grand (1844), et de là, à travers la petite place de l’oratoire de l’Annonciation (début du XVIIe siècle), Piazza Parolari, on arrive à Piazza Giovanni XXIII, à partir de laquelle on peut passer à d’autres routes (pour le Mont Follia, le Mont Saint Sauveur et Mont Sept Fontaines).